Origines

Origine du nom Monchecourt d’après Arthur Merlin

vieux-livres

Monchecourt est un nom d’origine latine. Court est dérivé du latin Curtis employé pour désigner un ensemble de bâtiments agricoles, une ferme, un domaine de seigneur. Monchecourt signifierait donc à l’origine, la ferme, le domaine, la propriété de Malci, de Mauci, de Manchi ou de Mauchi. Dans l’évolution de la langue et à cette époque, il était fréquent que le l se transforme en u (Malci en Mauci), puis le u en n (Mauci en Manci). L’orthographe était alors fort rudimentaire et l’écriture entraînait de nombreuses confusions entre les lettres (a et o par exemple, u et n, m et n). C’est vers les 12ème et 13ème siècles que les noms de famille vont apparaître. Dans des chroniques de l’époque, on cite les noms de Gerardum de MalcicortJohannès de Maucicort. On trouve dans des titres des abbayes d’Anchin, de Marchiennes et de Vicogne les noms de ManchicourtMauchicourt et Monchecourt d’après des sceaux du 13ème et 14ème siècle.


Résumé de l’étude de Charles MONCHICOURT (1873-1937)

etymologie

Le nom MONCHICOURT est dérivé de MANCHICOURT. Porrus de Manchicourt, décédé en 1546, est le premier à être appelé MONCHICOURT. L’orthographe du nom a varié : de MancicourtManchicourtMoncicourtMonchicourt. C’est donc dans Manchicourt qu’il faut rechercher une signification.
Source : LONGNON : Les Romains appelaient fréquemment les propriétés rurales du nom des propriétaires. La plupart du temps, le vocable du domaine rural était un adjectif formé sur le nom du propriétaire. Le mot curtis est combiné avec un nom propre d’origine germanique qui rappelle un des premiers possesseurs de la curtis. Le mot en bas latin curtis se présente sous la forme unique court quand il est en finale. Manchicourt provenant de la curtis de Manchi.
Source : DAUZAT : Man est un prénom d’origine germanique signifiant Homme. Le vocable qui précède court est un adjectif formé à l’aide du suffixe iacus sur un nom propre de personne soit germanique, soit romain et ce suffixe persiste à l’époque franque. MANCIACUS CURTIS signifiant le domaine du seigneur MAN (homme). En latin, cia se prononce chia, d’où l’origine de chi dans le nom MANCHICOURT.


Résumé de l’étude d’Arthur Merlin sur la ville et le nom de Monchecourt

vieux-livres

Chaque village eut ses seigneurs et la ville de Monchecourt eut les siens dont certains partirent pour les croisades. ils furent Français puis Bourguignons, Autrichiens, Espagnols… Ils eurent pour souverains Charles Quint, Philippe II… La reddition (action de se rendre) de François 1er fut reçue par Charles de Lannoy, oncle du seigneur de Monchecourt de l’époque… Mais ce n’est qu’après 1600 que la ville de Monchecourt semble avoir acquis son identité définitive.
L’histoire étant basée sur les documents, l’histoire de Monchecourt commence avec les premiers seigneurs connus, les sieurs de Mancicurt. Le premier seigneur est Helgote, seigneur de Mancicurt, mentionné avec sa femme Odette dans les archives de Marchiennes en 1048 et en 1062 dans une charte de l’évêque Liebert d’Arras. Il eut pour descendants Helgote, qui devint d’après les textes Seigneur de Mancicourt, Jean, Watier et Hérimbert. Une lettre de 1103 cite Jean de Malcicurt et son frère Watier.
Jean, qui épousa Argotte, succéda à son frère ; il eut pour fils Jean, Helgote, Guillaume et Pierrart. Guillaume, désigné dans les textes sire de Monchicurt est mentionné dans une charte de l’abbaye d’Anchin, de 1142, avec sa femme Usile de Coupignies. Son successeur fut Robert, époux d’Adélie de Béthune. De ce mariage naquit Robert, seigneur de Mancicourt, qui fut le père de Gérard qui partit pour la quatrième croisade, mourut en terre sainte où, d’après Jacques de Guise, il a été l’un des plus vaillants et puissants chevaliers qui vivaient en 1181. Il laissa sa femme Ermentrude de Richebourg, 3 filles et 3 fils dont Eustache, Seigneur de Mancicourt cité en 1224 et en 1245 dans une donation faite à l’abbaye d’Anchin.
On trouve trace de Guillaume, Seigneur de Mancicourt, Hugues, Simon et Raoul de Mancicourt, gouverneur d’Arleux en 1328. Le dernier nom connu est Eustache de Mancicourt. La filiation directe est interrompue et vers 1325, les biens et la terre de Mancicourt entre dans la famille d’Ocoche, petite localité de la Somme près de Doullens.
La famille d’Ocoche portera le nom de Monchicourt et en adoptera les armes qui sont d’argent à la face de gueules accompagnées de 3 coqs de sable. Vers 1520, Porrus d’Ocoche, seigneur de Manchicourt se mariera à Marguerite de Villers et sera le premier à porter le nom de Monchicourt.


Monchicourt devient Monchecourt

Nous sommes en mesure d’affirmer que la ville de Monchecourt, dans le département du Nord, s’appelait Monchicourt au XVIe et au XVIIIe siècle. Pourquoi se risquer à une telle affirmation :

monchecourt

  • Cette gravure du duc Charles de Croy (né en 1560), trouvée sur le site du Douaisis (région de Douais dans le département du Nord) montre le village de Monchecourt avec un cartouche indiquant « Monchicourt ». Voici le lien direct vers la gravure et le texte correspondant sur le site du Douaisis.
  • D’après les cartes de Cassini, qui sont la référence des noms de communes françaises au XVIIIe siècle, Monchecourt portait alors le nom de Monchicourt.
  • Une carte militaire de 1712 (cf. ci-dessous) montre la ville de Monchecourt sous le nom de Monchicour (sans « t »). On peut d’ailleurs voir sur cette carte détaillée que de nombreuses villes ont changé de nom depuis.
  • Les données généalogiques montrent que le berceau de la famille est de cette région, près de Valenciennes.

carte_1712

Retrouvez ici plus de détails sur cette grande bataille de 1712 et sur d’autres grands évènements qui sont passés par cette région.

Plan et informations diverses (code INSEE, code postal, latitude et longitude) sur cet extrait de « La France à la loupe » :
monchecourt_loupe

Ainsi que le fiche récapitulative des informations de la ville :

D’autres informations sur la ville de Monchecourt :

  • La ville de Monchecourt sur l’encyclopédie Wikipedia
  • La région de Monchecourt aujourd’hui. Le cercle indique l’emplacement de la ville de Monchecourt. Vous pouvez férifier par vous-même sur votre atlas préféré.
  • Un seigneur de Monchicourt est cité sur le site du village voisin de Roucourt.

Vitrail de l’église de Maroilles

Sous un vitrail de l’église Saint Humbert de Maroilles (59550), construite entre 1729 et 1768, on trouve un remerciement pour un don effectué par Gustave Monchicourt, né le 16/08/1877  (vitraux réalisés par un mâitre-verrier dans les ateliers Dureux d’Aulnoye-Aymeries). Sources : Chantal Monchicourt pour le vitrail, Thierry Monchicourt pour le donateur.

15356705_112698085886110_5068809944356535284_n

15327273_112698179219434_9160278143285438181_n


Origine de l’avenue « Charles MONCHICOURT » (1866-1929) de la ville de La Baule (44500)

avenue_monchicourt_la_baule_small

Charles Monchicourt (1866-1929) était banquier, beau frère d’André Pavie* (maire de La Baule de 1917 à 1925) pour avoir épousé  Madeleine Drevet. On voit Charles Monchicourt, en 1904, président du conseil d’administration de la Compagnie Foncière de La Baule.

La rue MONCHICOURT à la Baule est une rue qui a été baptisée ainsi en hommage à Madeleine DREVET, épouse de Charles MONCHICOURT, qui avait ouvert un hôpital à la BAULE pour soigner les blessés de la guerre 14/18. Source : Marie-Odile MONCHICOURT.

* André Pavie est né à Raismes près de Valenciennes le 21 septembre 1866. Il fut vice-président de la Société des Instituts Marins. La Compagnie Foncière dirigée par André Pavie prit la relève de la Société des Instituts Marins pour le lotissement de la propriété. André Pavie fut maire de la commune de La Baule le 10 octobre 1919. Il le resta jusqu’au 10 mai 1925. Comme tous les lotisseurs de cette époque, André Pavie donna aux avenues les noms de ses amis ou de membres de sa famille. Source : Service des Archives – Poste 7523 – N/Réf. : JYD – HÔTEL DE VILLE – BP 172 – 44504 LA BAULE CEDEX – 02 51 75 75 75

avenue_monchicourt_la_baule

Publicités